Le DNB

                    Le diplôme national du brevet (DNB)

 

Les épreuves écrites concernent :

 

  • le français : une dictée (600 à 800 caractères), deux sujets de rédaction au choix, un questionnaire de compréhension du texte qui fait plus appel aux capacités d'interprétation et de réaction personnelles des candidats, qui n'est plus obligatoirement structuré en rubriques titrées et qui peut comporter des questions à choix multiple.

  • les mathématiques : l'épreuve est structurée autour d'exercices indépendants avec la présence d'au moins une tâche exigeant une prise d'initiative.

  • l'histoire-géographie-enseignement moral et civique : chacune des trois disciplines fait l'objet de questions et exercices obligatoires qui composent le sujet. Ces exercices sont de nature variée, y compris d'ordre cartographique. L'exercice du paragraphe argumenté est remplacé par des questions dont l'une appelle un développement construit. Les candidats composent directement sur le sujet qui leur est remis : des espaces de longueur adaptée sont prévus.

Sont également pris en compte pour l'attribution du diplôme :

 

  • une épreuve orale d'histoire des arts (coefficient 2) passée en établissement

  • la validation des compétences du socle commun de connaissances et de compétences

 

Le contrôle continu représente 200 points.

 

 

  • On additionne les notes obtenues en contrôle continu tout au long de l'année en classe de 3e dans l'ensemble des disciplines à l'exception de l'histoire- géographie : français, mathématiques, LV1, LV2, SVT, physique-chimie, arts plastiques, musique, technologie, EPS.

    L'élève doit par ailleurs attester de sa maîtrise de l'ensemble des domaines du socle commun pour obtenir le diplôme national du brevet (livret personnel de compétences.)

Le contrôle final représente 160 points.

 

  • Le français sur 40 points

  • Les mathématiques sur 40 points

  • L'histoire-géographie-éducation civique sur 40 points

  • L'histoire des arts sur 40 points

  • L'élève est reçu s'il cumule 180 points sur les 360 et s'il a obtenu la validation de la maîtrise des compétences du socle commun.
  • Il obtient la mention :

  • assez bien s'il cumule plus de 216 points

  • bien s'il cumule plus de 252 points

  • très bien s'il cumule plus de 288 points

Tags: