Programme de l'EMC

Présentation de l'EMC

Année scolaire 2015 - 2016

L'enseignement moral et civique (EMC) remplace l'éducation civique. Il s'agit de donner une nouvelle dimension à cet enseignement essentiel dans la formation de citoyens français responsables.

L'EMC poursuit la formation du futur citoyen mais il s'y ajoute celle de l'esprit critique. Il s'agit de former et d'exercer la capacité de raisonnement des élèves. Faire la part entre ce qui est bien ou mal ; ce qui est juste ou injuste permet définir une ligne commune qui rend possible la vie collective dans la République tout en limitant le risque de dérive. Cette conscience morale citoyenne permet de partager des valeurs de solidarité, de respect et de responsabilité.

Il s'agit d'une morale laïque fondée sur la raison critique , respectueuse des croyances et du pluralisme des pensées, affirmant la liberté de conscience.

L'EMC, c'est un ensemble de connaissances nécessaires pour vivre ensemble mais aussi leur mise en pratique pour en comprendre pleinement le sens et s'habituer à mettre en œuvre les valeurs et les principes de notre République. Cet enseignement combine quatre dimensions liées entre elles : exprimer son ressenti, se référer à la règle, construire un jugement raisonné, passer à l'action (voir le schéma ci-dessous).

Cette année, l'EMC est dispensé de la 6e à la 3e par les enseignants d'histoire-géographie à raison de 18 heures par an. Mais la réforme du collège prévoit l'extension de l'EMC à l'ensemble des disciplines parce que la formation des futurs citoyens relève de la responsabilité de tous.

Pour évaluer l'EMC, les enseignants peuvent noter les réalisations faites dans le cadre de l'engagement. Mais surtout, ils valident les éléments du Socle commun de connaissances, bagage minimum de savoirs et de savoir-faire attendu d'un élève en fin de 3e.