Programmes du cycle 4 (5e - 4e - 3e)

 

Programme de la classe de 5e

 
Se chercher, se construire
  • Le voyage et l’aventure : pourquoi aller vers l’inconnu ?

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir diverses formes de récits d’aventures, fictifs ou non, et des textes célébrant les voyages ;

- comprendre les motifs de l’élan vers l’autre et l’ailleurs et s’interroger sur les valeurs mises en jeu ;

- s’interroger sur le sens des représentations qui sont données des voyages et de ce qu’ils font découvrir.

Indications de corpus :

On étudie :

- en lien avec la programmation annuelle en histoire (thème 3 : L’Europe et le Monde aux XVIe et XVIIe siècles), des extraits d’œuvres évoquant les Grandes Découvertes (récits contemporains ou postérieurs à cette époque, non fictifs ou fictifs)

 On peut aussi étudier sous forme d’un groupement de textes des poèmes évoquant les voyages et la séduction de l’ailleurs ou un roman d’aventures.

 

Vivre en société, participer à la société
  • Avec autrui : familles, amis, réseaux

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir diverses formes, dramatiques et narratives, de la représentation des relations avec autrui ;

- comprendre la complexité de ces relations, des attachements et des tensions qui sont figurés dans les textes, en mesurer les enjeux ;

- s’interroger sur le sens et les difficultés de la conquête de l’autonomie au sein du groupe ou contre lui.

Indications de corpus :

On étudie :

- une comédie du XVIIe siècle (lecture intégrale).

On peut aussi étudier sous forme d’un groupement de textes des extraits de récits d’enfance et d’adolescence, fictifs ou non. 

Ce questionnement peut également être l’occasion d’exploiter des productions issues des médias et des réseaux sociaux.

 

Regarder le monde, inventer des mondes
  • Imaginer des univers nouveaux

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir des textes et des images relevant de différents genres et proposant la représentation de mondes imaginaires, utopiques ou merveilleux;

- être capable de percevoir la cohérence de ces univers imaginaires ;

- apprécier le pouvoir de reconfiguration de l’imagination et s’interroger sur ce que ces textes et images apportent à notre perception de la réalité.

Indications de corpus :

On étudie :

- un conte merveilleux (lecture intégrale).

On peut aussi étudier des extraits d’utopies ou de romans d’anticipation, ou encore un groupement de poèmes ou de récits proposant une reconfiguration poétique de la réalité.

On peut exploiter des images fixes ou des extraits de films créant des univers imaginaires.

 

Agir sur le monde
  • Héros / héroïnes et héroïsmes

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir des œuvres et des textes relevant de l’épopée et du roman et proposant une représentation du héros/ de l’héroïne et de ses actions ;

- comprendre le caractère d’exemplarité qui s’attache à la geste du héros / de l’héroïne et la relation entre la singularité du personnage et la dimension collective des valeurs mises en jeu ;

- s’interroger sur la diversité des figures de héros/ d’héroïnes et sur le sens de l’intérêt qu’elles suscitent.

Indications de corpus :

On étudie :

- en lien avec la programmation annuelle en histoire (thème 2 : Société, Église et pouvoir politique dans l’occident féodal, XIe-XVe siècle), des extraits d’œuvres de l’époque médiévale, chansons de geste ou romans de chevalerie 

et

- des extraits d’œuvres épiques, de l’Antiquité au XXIe siècle.

On peut aussi exploiter des extraits de bandes dessinées ainsi que des films ou extraits de films mettant en scène des figures de héros / d’héroïnes.

 

Questionnements complémentaires (un au moins par année, au choix)
  • L’être humain est-il maitre de la nature ?

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- interroger le rapport de l'être humain à la nature à partir de textes et d'images empruntés aux représentations de la nature à diverses époques, en relation avec l'histoire des arts, et saisir les retournements amorcés au XIXe siècle et prolongés à notre époque ;

- comprendre et anticiper les responsabilités humaines aujourd'hui.

Indications de corpus :

On peut étudier ou exploiter :

- en lien avec la programmation annuelle en histoire et en géographie, des descriptions réalistes ou poétiques, des enluminures, des œuvres gravées ou peintes témoignant de l'art de discipliner la nature du Moyen Âge à l'époque classique, ou d'en rêver les beautés réelles ou imaginaires ;

- des récits d'anticipation, des témoignages photographiques sur l'évolution des paysages et des modes de vie.

Questionnement libre

 

 

Programme de la classe de 4e

 

Se chercher, se construire
  • Dire l’amour

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir des poèmes lyriques de différentes époques exprimant les variations du discours amoureux ;

- comprendre les nuances du sentiment amoureux et quelques-unes des raisons qui en font un thème majeur de l'expression littéraire et artistique ;

- s’interroger sur le rôle des images et des références dans le lyrisme

amoureux.

Indications de corpus :

On étudie :

- un ensemble de poèmes d’amour, de l’Antiquité à nos jours.

On peut aussi étudier une tragédie du XVIIe siècle, une comédie du XVIIIe siècle ou un drame du XIXe siècle, ou encore des extraits de nouvelles, de romans et de films présentant l’analyse du sentiment amoureux.

 

Vivre en société, participer à la société
  • Individu et société : confrontations de valeurs ?

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir, à travers des textes relevant des genres dramatique et romanesque, la confrontation des valeurs portées par les personnages ;

- comprendre que la structure et le dynamisme de l’action dramatique ou romanesque, ont partie liée avec les conflits, et saisir quels sont les intérêts et les valeurs qu’ils mettent en jeu ;

- s’interroger sur les conciliations possibles ou non entre les systèmes de valeurs mis en jeu.

Indications de corpus :

On étudie :

- une tragédie ou une tragicomédie du XVIIe siècle (lecture intégrale), ou une comédie du XVIIIe siècle (lecture intégrale).

On peut aussi étudier sous forme d’un groupement de textes des extraits de romans ou de nouvelles des XVIIIe, XIXe, XXe et XXIe siècles.

 

Regarder le monde, inventer des mondes
  • La fiction pour interroger le réel

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir des œuvres et des textes narratifs relevant de l’esthétique réaliste ou naturaliste ;

- comprendre quelles sont les ambitions du roman réaliste ou naturaliste au XIXe siècle en matière de représentation de la société ;

- comprendre comment le récit fantastique, tout en s’inscrivant dans cette esthétique, interroge le statut et les limites du réel ;

- s’interroger sur la manière dont les personnages sont dessinés et sur leur rôle dans la peinture de la réalité.

Indications de corpus :

On étudie :

- en lien avec la programmation annuelle en histoire (thèmes 2 et 3 : « L’Europe et le monde au XIXe siècle » et «Société, culture et politique dans la France du XIXe siècle), un roman ou des nouvelles réalistes ou naturalistes (lecture intégrale) ; on peut également s’appuyer sur une adaptation cinématographique ou télévisuelle d’un roman ou d’une nouvelle réaliste ou naturaliste (étude intégrale ou groupement d’extraits)

et une nouvelle fantastique (lecture intégrale).

 

Agir sur le monde
  • Informer, s’informer, déformer ?

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir des articles, des reportages, des images d’information sur des supports et dans des formats divers, se rapportant à un même événement, à une question de société ou à une thématique commune ;

- comprendre l’importance de la vérification et du recoupement des sources, la différence entre fait brut et information, les effets de la rédaction et du montage ;

- s’interroger sur les évolutions éditoriales de l’information.

Indications de corpus :

On étudie :

- des textes et documents issus de la presse et des médias (journaux, revues, enregistrements radio ou télévisés, médias numériques). Le travail peut se faire en lien avec la Semaine de la presse et des médias, comme préparation ou dans le prolongement de cet événement.

On peut également exploiter des textes et documents produits à des fins de propagande ou témoignant de la manipulation de l’information.

On peut aussi étudier des extraits de romans, de nouvelles ou de films des XIXe, XXe et XXIe siècles traitant du monde de la presse et du journalisme.

 

Questionnements complémentaires (un au moins par année, au choix)
  • La ville, lieu de tous les possibles ?

.Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- montrer comment la ville inspire les écrivains – poètes, auteurs de romans policiers, grands romanciers des XIXe et XXe siècles…– et les artistes qui la représentent dans sa diversité, sa complexité et ses contradictions ;

- s'interroger sur les ambivalences des représentations du milieu urbain : lieu d’évasion, de liberté, de rencontres, de découvertes, mais aussi lieu de « perdition », de solitude, de désillusion, de peurs ou d'utopies ;

- réfléchir aux conséquences à venir du développement des mégalopoles.

.Indications de corpus :

On peut étudier ou exploiter :

- des descriptions et récits extraits des grands romans du XIXe siècle à nos jours présentant des représentations contrastées du milieu urbain ;

- des poèmes qui construisent la ville comme objet poétique.

On peut aussi étudier l'importance de la ville dans le roman policier et dans le roman d'anticipation.

On peut également exploiter des extraits de films, de BD, des portfolios photographiques...

.Questionnement libre

 

 

 

 

Programme de la classe de 3e

 

Se chercher, se construire
  • Se raconter, se représenter

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir différentes formes de l’écriture de soi et de l’autoportrait ;

- comprendre les raisons et le sens de l’entreprise qui consiste à se raconter ou à se représenter ;

- percevoir l’effort de saisie de soi et de recherche de la vérité, s’interroger sur les raisons et les effets de la composition du récit ou du portrait de soi.

Indications de corpus :

On étudie :

- un livre relevant de l’autobiographie ou du roman autobiographique (lecture intégrale)

ou

 

- des extraits d’œuvres de différents siècles et genres, relevant de diverses formes du récit de soi et de l’autoportrait : essai, mémoires, autobiographie, roman autobiographique, journaux et correspondances intimes, etc. Le groupement peut intégrer des exemples majeurs de l’autoportrait ou de l’autobiographie dans d’autres arts (peinture, photographie ou images animées – vidéo ou cinéma).

 

Vivre en société, participer à la société
  • Dénoncer les travers de la société

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir des œuvres, des textes et des images à visée satirique, relevant de différents genres et formes, et d’arts différents ;

- comprendre les raisons, les visées et les modalités de la satire, les effets d’ironie, de grossissement, de rabaissement ou de déplacement dont elle joue, savoir en apprécier le sel et en saisir la portée et les limites ;

- s’interroger sur la dimension morale et sociale du comique satirique.

Indications de corpus :

On étudie :

- des œuvres ou textes de l’Antiquité à nos jours, relevant de différents genres ou formes littéraires (particulièrement poésie satirique, roman, fable, conte philosophique ou drolatique, pamphlet)

et

- des dessins de presse ou affiches, caricatures, albums de bande dessinée.

 On peut aussi exploiter des extraits de spectacles, d’émissions radiophoniques ou télévisées, ou de productions numériques à caractère satirique.

 

Regarder le monde, inventer des mondes
  • Visions poétiques du monde

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir des œuvres et des textes relevant principalement de la poésie lyrique du romantisme à nos jours ;

- comprendre que la poésie joue de toutes les ressources de la langue pour célébrer et intensifier notre présence au monde, et pour en interroger le sens ;

- cultiver la sensibilité à la beauté des textes poétiques et s’interroger sur le rapport au monde qu’ils invitent le lecteur à éprouver par l’expérience de leur lecture.

Indications de corpus :

On étudie :

- des poèmes ou des textes de prose poétique, du romantisme à nos jours, pour faire comprendre la diversité des visions du monde correspondant à des esthétiques différentes ; le groupement peut intégrer des exemples majeurs de paysages en peinture.

 

Agir sur le monde
  • Agir dans la cité : individu et pouvoir

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- découvrir des œuvres et textes du XXe siècle appartenant à des genres divers et en lien avec les bouleversements historiques majeurs qui l’ont marqué ;

- comprendre en quoi les textes littéraires dépassent le statut de document historique et visent au-delà du témoignage, mais aussi de la simple efficacité rhétorique ;

- s’interroger sur les notions d’engagement et de résistance, et sur le rapport à l’histoire qui caractérise les œuvres et textes étudiés.

Indications de corpus :

On étudie :

- en lien avec la programmation annuelle en histoire (étude du XXe siècle, thème 1 « L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales »), une œuvre ou une partie significative d’une œuvre portant un regard sur l’histoire du siècle – guerres mondiales, société de l’entre-deux-guerres, régimes fascistes et totalitaires (lecture intégrale).

 On peut aussi étudier des extraits d’autres œuvres, appartenant à divers genres littéraires, ainsi que des œuvres picturales ou des extraits d’œuvres cinématographiques.

Questionnement libre

 

Questionnements complémentaires (un au moins par année, au choix)
  • Progrès et rêves scientifiques

Enjeux littéraires et de formation personnelle :

- s’interroger sur l’idée du progrès scientifique, cher au XIXe siècle, tantôt exalté et mythifié, tantôt objet de répulsion ou de désillusion ;

- poser la question des rapports entre les sciences et la littérature, notamment à travers des œuvres mettant en scène la figure du savant, créateur du bonheur de demain ou figure malfaisante et diabolique ;

- interroger l’ambition de l’art à penser, imaginer, voire anticiper le progrès scientifique et technologique.

Indications de corpus :

On peut étudier des romans et des nouvelles de science-fiction et des récits d’anticipation.

On peut aussi avoir recours à des textes et documents issus de la presse et des médias (articles de journaux ou de revues, enregistrements radio ou télévisés, médias numériques).

Questionnement libre