Le programme d'EPS en 5e-4e-3e (Cycle 4)

Au cours du cycle 4, les élèves passent de la préadolescence à l’adolescence et connaissent des transformations corporelles, psychologiques  importantes qui les changent et modifient leur vie sociale. Dans ce cadre, l’éducation physique et sportive aide  tous les collégiens et collégiennes à acquérir de nouveaux repères sur soi, sur les autres, sur l’environnement, pour construire une image positive de soi dans le respect des différences. L’investissement dans des projets individuels et collectifs est un enjeu qui permet de mobiliser de nouvelles ressources d’observation, d’analyse, de mémorisation et d’argumentation.  Au cycle 4, les émotions jouent un rôle essentiel pour maintenir l’engagement dans les apprentissages. Il importe d’en tenir compte  pour conserver le plaisir d’agir et d’apprendre, garant d’une activité physique régulière.

En complément de l’éducation physique et sportive, l’association sportive du collège constitue une occasion, pour tous les élèves volontaires, de prolonger leur pratique physique dans un cadre associatif, de vivre de nouvelles expériences et de prendre en charge des responsabilités.

À l’issue du cycle 4, la validation des compétences visées pendant le cycle dans chacun des champs d’apprentissage contribue à attester la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

 

 

Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée

 

  • Attendus de fin de cycle

Gérer son effort, faire des choix pour réaliser la meilleure performance dans au moins deux familles athlétiques et/ou au moins de deux styles de nages.
S’engager dans un programme de préparation individuel ou collectif.
Planifier et réaliser une épreuve combinée
S’échauffer avant un effort.
Aider ses camarades et assumer  différents rôles sociaux (juge d’appel et de déroulement, chronométreur, juge de mesure, organisateur, collecteur des résultats, …)

  • Compétences visées pendant le cycle

Mobiliser, en les optimisant, ses ressources pour réaliser la meilleure performance possible à une échéance donnée.

Se préparer à l’effort et s’entrainer pour progresser et se dépasser.

Utiliser des repères extérieurs et des indicateurs physiques pour contrôler son déplacement et l’allure de son effort.

Maîtriser les rôles d’observateur, de juge et d’organisateur.

Prendre en compte des mesures relatives à ses performances ou à celles des autres pour ajuster un programme de préparation.

  • Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

- Activités athlétiques (courses, sauts, lancers).

- Activité de natation sportive.

Autant que possible, l’élève choisit les épreuves dans lesquelles il souhaite réaliser sa performance optimale. L’engagement moteur reste conséquent afin de mobiliser, en les combinant, toutes les ressources.

Les élèves prennent en charge (seuls ou collectivement) une partie de la programmation de leur travail.

 

 

Adapter ses déplacements à des environnements variés

 

  • Attendus de fin de cycle

Réussir un déplacement planifié dans un milieu naturel aménagé ou artificiellement recréé plus ou moins connu.
Gérer ses ressources pour réaliser en totalité un parcours sécurisé.
Assurer la sécurité de son camarade.
Respecter et faire  respecter les règles de sécurité.

 

  • Compétences visées pendant le cycle

Choisir et conduire un déplacement adapté aux différents milieux (terrestre, aquatique ou aérien).

Prévoir et gérer son déplacement et le retour au point de départ.

Respecter et faire respecter les règles de sécurité et l’environnement.

Analyser  les choix a posteriori, les justifier.

Assurer, aider l’autre pour réussir ensemble.

Évaluer les risques et apprendre à renoncer.

 

  • Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

Activités physiques de pleine nature ou en reproduisant les conditions : course d’orientation, escalade, randonnée, Kayak, sauvetage, VTT, ski …

Recherche de situations présentant de plus en plus d’incertitude et nécessitant un engagement de plus en plus important tout en maîtrisant sa prise de risque.

 

 

S’exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique

 

  • Attendus de fin de cycle

Mobiliser les capacités expressives du corps pour imaginer composer et  interpréter une séquence artistique ou acrobatique.
Participer activement, au sein d’un groupe, à l’élaboration et à la formalisation d’un projet artistique.
Apprécier  des prestations en utilisant différents supports d’observation et d’analyse.

 

  • Compétences visées pendant le cycle

Elaborer et réaliser, seul ou à plusieurs, un projet artistique et/ou acrobatique pour provoquer une émotion du  public.

Utiliser des procédés simples de composition, et d’interprétation.

S’engager : maîtriser  les risques, dominer ses appréhensions.

Construire un regard critique sur ses prestations et celles des autres, en utilisant le numérique.

 

  • Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

Activités Physiques artistiques : danse, arts du cirque.

Activités gymniques : acro sport, gymnastique sportive.

Recherche de situations nécessitant un engagement de plus en plus important des élèves dans des processus de création, individuellement ou en groupe.

 

 

Conduire et maitriser un affrontement collectif ou interindividuel

 

  • Attendus de fin de cycle

En situation d’opposition réelle et équilibrée

Réaliser des actions décisives en situation favorable afin de faire basculer le rapport de force en sa faveur ou en faveur de son équipe.
Adapter son engagement moteur en fonction de son état physique et du rapport de force
Être solidaire de ses partenaires et respectueux de son (ses) adversaire(s) et de l’arbitre.
Observer et co-arbitrer.
Accepter le résultat de la rencontre et savoir l’analyser avec objectivité.

 

  • Compétences visées pendant le cycle

Rechercher le gain de la rencontre par la mise en œuvre d’un projet  prenant en compte les caractéristiques du rapport de force.

Utiliser au mieux ses ressources physiques et de motricité pour gagner en efficacité dans une situation d’opposition donnée et répondre aux contraintes de l’affrontement.

S’adapter rapidement au changement de statut défenseur / attaquant.

Co-arbitrer une séquence de match (de combat).

Anticiper la prise et le traitement d’information pour enchainer des actions.

Se mettre au service de l’autre pour lui permettre de progresser.

 

  • Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

Activités de coopération et d’opposition : les jeux et sports collectifs avec ballon (handball, basket‐ball, football, volley-ball, ultimate, rugby, etc.).

Activités d’opposition duelle : les sports et jeux de raquette (badminton, tennis de table).

Activités physiques de combat : lutte, judo, boxe, etc.

Prise de conscience par les élèves des analogies et des différences entre toutes ces activités d’opposition ainsi que les spécificités de chacune.

Situations où le rapport de force est équilibré, nécessitant une organisation individuelle ou collective plus complexe.

Tags: