Présentation du Réseau d'Education Prioritaire Renforcé

Le Réseau d’Education Prioritaire Renforcée Jules Vallès est constitué de trois écoles maternelles (Albert Camus, Daniel Casanova, Courbessac), de deux écoles élémentaires (Albert Camus, Courbessac) et du collège Jules Vallès situés dans les quartiers de Courbessac, du Mas de Mingue à Nîmes. Ces deux quartiers sont limitrophes mais bien distincts et différents de par leur population.

 

- Mas de Mingue :

Le quartier du Mas de Mingue rassemble une population issue de l’immigration et en grande difficulté sociale, économique et culturelle. Il relève de la politique de la ville.

Ce quartier a été créé pour loger les rapatriés d’Algérie arrivés en France dans les années 1960. Il est actuellement le quartier de la ville où se situent les loyers les plus bas, favorisant les allers-venues des personnes les plus pauvres.

Le collège Jules Vallès accueille des élèves de 13 nationalités soit 18% de l’effectif total, majoritairement du secteur mais provenant paradoxalement de 53 établissements différents. La catégorie socio professionnelle « ouvriers et inactifs » représente 70% de son effectif. Il accueille quelques élèves ne résidant pas dans des quartiers relevant de la politique de la ville.

L’EEPU A. Camus n’a pas de mixité sociale avec plus de 90% d’élèves issus de l’immigration.

L’école élémentaire Camus scolarise seulement 60% des enfants du secteur du fait des capacités d’accueil physique des bâtiments scolaires et la politique d’affectation de la ville de Nîmes qui accorde des dérogations.

Sur les maternelles du Mas de Mingue les enseignantes remarquent un retard global d’un an dans le développement des enfants à l’entrée en Petite Section : langage, socialisation, autonomie (retard identique à l’entrée en CP) et constate qu’avant la première scolarisation, très peu d’élèves ont fréquenté une structure collective d’accueil.

 

- Courbessac :

L’augmentation du nombre de familles de catégories socio professionnelles défavorisées du secteur de Courbessac explique son entrée dans le REP+ Jules Vallès. Les catégories socioprofessionnelles de ce quartier sont néanmoins plus diverses.

 

Le réseau est donc composé de plus de 1 000 élèves.

 

L’entrée en REP+ représente donc une véritable nouveauté avec une évolution des pratiques et cultures professionnelles à construire.

 

Le projet de réseau prévoit quatre axes stratégiques :

Axe n°1 : Soutenir la réussite des élèves

.Permettre à chaque élève de suivre un parcours fluide, de la maternelle au lycée.
.Développer les compétences à l’oral
.Développer les compétences à l’écrit
.Mettre en œuvre la différenciation pédagogique
.Améliorer le suivi individuel des élèves, à tous les niveaux
.Mettre en œuvre une pédagogie bienveillante
.Mettre en œuvre une pédagogie explicite

 

Axe n°2 : Favoriser l’ouverture culturelle, artistique et sportive

.Développer la compétence « savoir-nager » avant l’entrée au cycle 4
.Offrir aux élèves un parcours sportif, culturel et artistique riche, varié et cohérent
.Améliorer l’accès aux pratiques sportives de chaque élève

 

Axe n°3 : Favoriser le bien-être, l’autonomie et la responsabilisation

.Développer l’esprit de solidarité
.Développer les compétences, savoirs et savoir être de l’apprenti citoyen,
.Favoriser l’engagement des élèves
.Créer un environnement de travail apaisé et propice aux apprentissages
.Favoriser le bien-être des personnels
.Impliquer davantage les parents dans la vie de l’école ou de l’établissement

 

Axe n°4 : Organiser le fonctionnement du réseau

.Proposer des formations de réseau
.Renforcer le pilotage
.Renforcer l’identité « réseau »
.Améliorer la communication
.Organiser le temps de concertation 1er/2ème degré

 

Le Réseau d’Education Prioritaire Renforcée Jules Vallès est piloté par le principal du collège, l’inspecteur premier degré de la circonscription, l’inspecteur référent et par un enseignant coordonnateur.

 

Tags: